Les start-up de la santé privilégiées par BpiFrance

Les start-up de la santé privilégiées par Bpifrance

Banque Publique d’Investissement de La France, c’est la signification du sigle Bpifrance, chargé de financement et de développement des entreprises. C’est juste une compagnie financière mais non pas une banque au sens propre du terme, car elle ne dispose pas de licence bancaire.

Malgré ce caractère limitatif, Bpifrance peut toujours soutenir des PME, des entreprises innovantes, etc. par l’intermédiaire de ses 42 succursales au niveau des régions françaises et avec l’appui de ses partenaires banquiers et investisseurs. Et notamment, Bpifrance favorise les start-ups de la santé.

Le profil des start-ups favorisées

A noter que ce ne sont pas toutes les start-ups qui bénéficient les soutiens particuliers de Bipfrance.  Ce sont surtout les start-up santé qui pratiquent le numérique qui sont entretenues et  qui jouissent les appuis financiers, et éventuellement techniques et administratives.

Le contrat inclut surtout la clause que tout projet doit contribuer à l’amélioration de l’état sanitaire des français. N’est-il pas nécessaire de toucher un peu que les systèmes de santé traversent  une certaine contrainte qui doit être impérativement résolu à court terme ?

Comment Bipfrance concrétise ses appuis au start-ups santé ?

Une structure d’accompagnent destinée à accélérer les soutiens des start-ups santé est mise en place. L’enjeu est de faire passer les activités de celles-ci à une échelle supérieure. En effet, cette structure consiste en un Hub Health Tech en vue de développement des biotechs. Pour ce faire, un fonds de 50 millions  d’euros a été débloqué  par Bipfrance. A ne réitérer que seuls les projets de santé numérique qui sont priorisés. Les promoteurs de ces projets bénéficient également des conseils et des avantages dont des partages de connaissance. Ce processus arrivera à industrialiser les résultats de recherche dont le but final est d’atteindre toute l’humanité qui profiterait des bienfaits de ces start-ups santé.